Lexique

 

 

ABCEHI  - MNOP  RST

 

Pour revenir à cet endroit, il suffit simplement de cliquer sur la lettre de l’alphabet situé juste avant les définitions.

A

Androconie : écailles odoriférantes, n’existant que chez les papillons mâles, formant des marques ou tache andocroniales. Elles sécrètent des substances chimique (phéromones) indispensables pour attirer les femelles.

 

Aposématique : se dit de couleurs vives répulsives. Les plantes vénéneuses dont se nourrissent les chenilles de certaines espèces leur donnent des propriétés toxiques, révélées par des couleurs aposématiques. Cet avertissement visuel informe les prédateurs potentiels d’un goût nauséabond, voire toxique, et assurent par là une protection efficace à ces espèces.

 

B

Biotope : milieu biologique déterminé offrant à un ensemble spécifique d’animaux et de végétaux des conditions d’habitat relativement stables.

 

C

Chitine : substance organique, souple et résistante, qui constitue les téguments des arthropodes

Chrysalide : nymphe spécifique du lépidoptère, état transitoire entre la chenille et le papillon.

 

E

Exosquelette : squelette chitineux externe des arthropodes.

 

H

Hétérocères : sous ordre des papillons comprenant des espèces de taille moyenne ou grande volant pour la plupart le soir ou la nuit, et caractérisés par des couleurs souvent ternes, des ailes retombant en forme de toit au repos, des antennes non spatulées.

 

Hibernaculum : feuille ou objet permettant à la larve d’hiberner.

 

I

Imago : forme adulte de l’insecte sexué devenu apte à la reproduction.

 

M

Métamorphose : changements que subissent les larves de certaines espèces pour atteindre l’état adulte.

 

Microptérigydes : famille de petits papillons mangeurs de pollen (la chenille vit sur des lichens).

 

Miellat : excrétion sucrée exsudée par une glande située près de la queue de certaines chenilles, recueilli par les fourmis et les imagos de quelques espèces.

 

N

Nymphose : transformation d’une larve d’insecte en nymphe.

 

O

Ocelle : tache arrondie dont le centre et le tour sont de couleurs différentes. Cachées sur les ailes de l’insecte au repos, ces taches se révèlent être une redoutable arme dissuasive : le papillon menacé écarte brusquement ses ailes, dévoilant les ocelles que le prédateur surpris confond avec les yeux d’un vertébré. 

 

Ommatidies : chacun des yeux simples dont l’assemblage forme l’œil composé des insectes.

 

P

Proboscis : trompe

 

R

Rhopalocères : sous-ordre de papillon, comprenant ceux dont les antennes sont fines et terminé en massue ( ce sont généralement les papillons diurnes).

 

S

Scolus : excroissance sur le corps de la chenille.

 

Spiritrompe : trompe suceuse

 

Suffusé : présentant une zone diffuse d’écailles de couleurs différentes.

 

T

Tégument : tissu (peau, plumage, …) qui constitue l’enveloppe du corps d’un animal.